Le vent s’est bien stabilisé pour le duo de tête qui est rentré dans l’alizé hier soir.

Pour eux, la zone de transition entre les grosses dépressions qui se succèdent dans leur Nord et les alizés d’Est-Nord-Est sous l’influence de l’anticyclone dans le Nord-Ouest va peu à peu laisser place à des alizés mieux établis.

Des conditions qui ont dû permettre à Francis de pouvoir se reposer quelques heures avant d’attaquer une nouvelle phase de la course.

Place maintenant aux longues glissages vers les Antilles …
  • en
commodo quis, in dolor. massa Lorem risus. tristique

Send this to a friend