La Nice Ultimed première du nom, grande boucle méditerranéenne réservée aux maxi-multicoques, s’élancera demain mercredi 2 mai à 13 heures 02, depuis la Promenade des Anglais à Nice. Après une belle semaine de festivités et autres prologues, les Géants entrent dans le vif de cette nouvelle épreuve originale, qui les conduira autour des îles enchanteresses de Méditerranée, Baléares, Sardaigne et Corse, soit une jolie boucle de 950 milles théoriques que les maxi-trimarans devront effectuer à deux reprises. Francis Joyon a reconduit pour cet exercice la formule si performante d’un équipage réduit à 6 personnes. Bernard Stamm, Gwénolé Gahinet, Quentin Ponroy, Sébastien Picault et Antoine Blouet vont, à l’instar de leur capitaine et skipper, redécouvrir les mille et une subtilités de la capricieuse Grande Bleue.

« En bons bretons, nous nous attendons à tout durant cette Nice Ultimed » s’amuse Francis Joyon. « Nous allons naviguer au plus près des îles de Majorque et de Minorque, des caps Sardes et Corses où il peut se passer beaucoup de choses, avec les phénomènes de dévents et de pointes. Nous nous attendons à beaucoup manoeuvrer, car il nous faudra probablement réduire la toile en approche des points de passage, puis immédiatement renvoyer pour retrouver les allures de grand large. » La météo, particulièrement clémente lors du prologue Niçois, jouera des muscles dès le départ demain. « Un phénomène de tramontane s’établit dans le golfe du Lion » précise Gwénolé Gahinet, « et nous nous attendons à du vent fort, 30 à 35 nœuds, et de la mer formée dès la première phase de la course en direction de Minorque. Cela va aller très vite dès le passage à Marseille avec un long bord tribord aux allures portantes. Des conditions idéales pour tester nos nouveaux foils et plans porteurs.»

L’équipage d’IDEC SPORT va aussi renouer avec son rythme du Trophée Jules Verne. « Nous instituons à nouveau le système de quart pour les 5 hommes d’équipage, Francis demeurant hors quart, à raison de trois heures de repos, une heure et demi de stand-by, et trois heures sur le pont. » explique Gwéno.

En bref :
Les maxi-trimarans IDEC SPORT, Sodebo Ultim’ et Actual-Grand Large Emotion s’élanceront demain mercredi 2 mai pour deux boucles de 950 milles chacune, via les passages obligés par la Corse, la Sardaigne, les Baléares et le littoral de la Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur. La deuxième boucle pourra être raccourcie à l’un de ces points de passage pour envisager une arrivée samedi 5 mai dans l’après-midi.

  • en
amet, ut nunc justo Sed quis, velit, leo.

Send this to a friend