Joint par téléphone en début d’après midi, Francis Joyon avait le ton de voix d’un marin heureux en mer, satisfait de son équipage, et ravi du comportement de son maxi trimaran IDEC SPORT.

« Bien que très concentrés sur nos manœuvres hier soir, nous n’avons pu nous empêcher d’être émus par ce magnifique départ devant Saint-Nazaire. On voyait ce monde incroyable le Long des jetées et des berges. Je crois que le spectacle était magnifique pour tout le monde, marins comme public. On s’en tire plutôt pas mal dans le petit temps, à vue de Macif, un bateau de la toute dernière génération. Notre voile d’avant très polyvalente fait des merveilles. On a joué un peu à l’entrée du golfe du Morbihan hier soir, et notre bonne connaissance des lieux, et des courants, nous a grandement servi. Nous faisons à présent route directe vers New York, à la recherche de cette dépression qui va nous mener dans l’ouest de l’Irlande. Il y aura plus de vent, plus de mer aussi. Pour l’instant, la navigation est très paisible, et le vent de sud ouest nous réchauffe un peu. Notre équipage réduit à 5 hommes a beaucoup manœuvré depuis le départ. Nous étions tous sur le pont jusqu’à deux heures du matin. On commence seulement à s’organiser, tellement nous avons été sollicités par des manœuvres de voiles d’avant. Nous allons terminer cette course probablement très fatigués. »

  • en
Nullam leo. elementum nunc sit Lorem dolor.

Send this to a friend