A peine remis de son époustouflant record autour du monde dans le cadre du Trophée Jules Verne, Francis Joyon et le fantastique équipage du maxi trimaran IDEC SPORT va renouer avec la compétition en prenant le 25 juin prochain à Saint-Nazaire, le départ d’une course originale, océanique et nimbée d’histoire, The Bridge 2017. Le multicoque le plus rapide autour du monde relève un défi aux multiples facettes, une transatlantique contre les vents dominants entre l’estuaire de la Loire et New York City, face à trois redoutables multicoques géants de génération plus récente, avec en point de mire, la route rectiligne d’un grand « ocean liner », le rapide Queen Mary 2. Une course de 3 152 milles chargée de symboles, puisqu’elle s’inscrit dans le cadre des commémorations du centenaire de l’arrivée des premiers « doughboys », les soldats américains venus participer à la victoire lors de la Première Guerre Mondiale.

Tout au plaisir de recevoir le 27 avril dernier le prestigieux Trophée Jules Verne dans le cadre prestigieux du Musée de la Marine à Paris, Francis Joyon se réjouissait déjà à l’idée de retrouver bientôt son formidable équipage et son non moins formidable maxi trimaran IDEC SPORT pour une nouvelle tranche de navigation hauturière. « Notre Tour du monde a bien naturellement laissé des traces sur le bateau qui a besoin d’une sérieuse remise au propre. Pas de transformation drastique sur la plateforme ni sur le gréement. Nous allons disputer cette nouvelle course, The Bridge, dans la même configuration technique que le Trophée Jules Verne, avec les mêmes voiles et le petit mât qui nous a si bien réussi. »

Un équipage quasi-identique
L’équipage subira en revanche une légère modification. L’expérimenté Suisse Bernard Stamm, retenu par le Tour de France à la voile à bord du Diam 24 Cheminées Poujoulat, laisse sa place au jeune maitre voilier (30 ans) Quentin Ponroy. « Quentin présente un profil très intéressant » précise le skipper d’IDEC-SPORT. « C’est un spécialiste des multicoques légers, puisqu’il a gagné le Tour de France à la voile. En tant que voilier, il portera un regard plein d’acuité sur notre jeu de voiles et va beaucoup nous apporter dans ce domaine. » Guénolé Gahinet, Alex Pella, Clément Surtel et Sébastien Audigane retrouveront quant à eux, avec un plaisir non dissimulé, leurs réflexes de tourdumondistes. « Nous avons beaucoup de plaisir à nous retrouver » insiste Alex. « Nous allons renouer avec cette complicité qui a fait notre force durant 40 jours et 23 heures autour du monde… »

« Nous partons sans pression particulière » précise Francis Joyon. « Il est toujours intéressant de naviguer au contact, et nous allons découvrir la confrontation entre Géants, sur un parcours d’Atlantique Nord toujours météorologiquement compliqué. » The Bridge va en effet voir l’affrontement titanesque entre quatre des plus grands trimarans de course au monde, IDEC SPORT bien sûr, mais aussi Sodebo de Thomas Coville, Macif de François Gabart, et Actual d’Yves Le Blévec. « Autant de multicoques géants aux spécificités différentes qu’il sera intéressant de comparer… »

  • en
0633262a929a5bb883a50fc6df0c50f7ttttttttttttttttttttt

Send this to a friend