Le maxi-trimaran IDEC SPORT est entré sans transition ni tergiversation dans le tempo de sa tentative contre le record du Trophée Jules Verne. Francis Joyon et ses 5 hommes d’équipage, Sébastien Audigane, Alex Pella, Clément Surtel, Gwénolé Gahinet et Bernard Stamm ont dû d’emblée s’employer pour tirer le meilleur parti des conditions météos du moment. Le fort vent de Nord Nord-Est leur a d’entrée de jeu imposé une succession d’empannages, changement d‘amure au vent arrière, exercice éminemment tonique mais nécessaire pour demeurer dans le bon filon de vent qui va leur permettre d’effacer dès leur deuxième jour de course la péninsule Ibérique. En permanence à plus de 30 noeuds, Joyon et ses hommes, à défaut d’une parabole bien rectiligne, parviennent à gagner rapidement dans le sud, en phase avec les éléments. Les premières 24 heures s’avèrent conformes aux prévisions envisagées depuis la terre par Francis et Marcel van Triest, avec au tableau d’affichage un léger débours de l’ordre de 75 milles sur le tenant du titre Banque Populaire V. Peu adeptes des long stand-by, les Joyon’s boys ont choisi de jouer leur chance et de tirer le meilleur parti de cette fenêtre météo, confiants en leurs capacités et en leur machine encore optimisée depuis la tentative de l’an passé.

  • en
2fa0f19d5c7928fb4945f0c24d36decbZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ

Send this to a friend