La progression des six marins d’IDEC SPORT vers le cap Horn a été ralentie la nuit dernière par un petit centre dépressionnaire. Mais le vent est revenu ce midi sur zone et les hommes de Francis Joyon devraient donc passer dans les temps du record de Banque Populaire V, c’est à dire avant 1h20 (heure française) cette nuit.

First aerial images of IDEC SPORT maxi trimaran, skipper Francis Joyon and his crew, training off Belle-Ile, Brittany, on october 19, 2015 - Photo Jean Marie Liot / DPPI / IDECA 16h30 ce mardi, IDEC SPORT était à 130 milles du cap Horn et le vent était revenu pour les hommes de Francis Joyon. Après 24 heures difficiles, c’est un bon flux de nord-ouest qui pousse maintenant le bateau vers le but. « Il y a un peu plus de 20 nœuds maintenant, contre 10 ce matin » témoigne l’Allemand Boris Herrmann. « Pour les nerfs, ce n’était pas facile la nuit dernière, mais maintenant ça va. On progresse bien et le moral est revenu avec le vent ». Le routeur Marcel Van Triest confirme une estimation «autour de 22h TU », donc 23h heure française au Cap Horn.

Dans les temps du Record, au Cap Horn
Francis Joyon reste philosophe. « Le retour du vent nous fait du bien. Nous faisons de nouveau des pointes de vitesse à 32 et 33 nœuds. Mais ça peut encore mollir en arrivant au cap. Disons qu’on a pour objectif de rester devant le chrono de Banque Populaire V. Je pense que c’est possible. » Surveillons donc de près les pointages d’ici ce soir et souvenons-nous qu’avant le départ, les hommes d’IDEC SPORT auraient signé pour un match nul au Cap Horn.

  • en
2b351c900c3aebf7cbf461722d3764caEEEEEEEEEEEEEEEEEE

Send this to a friend