IDEC SPORT enchaîne sur un tempo très élevé. Francis Joyon et ses hommes sont déjà au Cap Vert, trois jours après leur départ de Ouessant ! L’équateur n’est plus qu’à 1000 milles et le record sur ce premier tronçon du Trophée Jules Verne va tomber.

Ce grand tout droit restera forcément dans les tablettes. Oublié le dévent des Canaries, l’alizé de nord-est est maintenant moins perturbé et c’est entre 30 et 34 nœuds de moyenne qu’IDEC SPORT file dans la nuit noire, tôt ce mercredi 25 novembre. Ce tempo historique – en seulement deux grands bords depuis Ouessant –  fait tomber quelques chiffres propres à satisfaire les six marins du bord. Par exemple la barre des 2000 milles déjà parcourus depuis le départ de Ouessant. On a bien lu : deux mille milles en seulement trois jours et trois heures. Pour donner une idée à ce rythme faire le tour du monde ne prendrait guère plus d’une trentaine de jours, alors qu’en réalité, on sait bien que descendre sous les 45 jours du record actuel sera déjà très difficile…

2000 milles déjà couverts !

First aerial images of IDEC SPORT maxi trimaran, skipper Francis Joyon and his crew, training off Belle-Ile, Brittany, on october 19, 2015 - Photo Jean Marie Liot / DPPI / IDECLogiquement à ce tempo ultra efficace, le matelas d’avance sur le chrono à battre s’épaissi. Il s’élève à plus de 220 milles ce matin à 6h00, alors qu’IDEC SPORT pointe ses trois étraves en approche de l’archipel du Cap Vert, qu’ils vont bien sur laisser sur leur bâbord. Hier soir, le grand trimaran rouge mené par Francis Joyon, Bernard Stamm, Alex Pella, Clément Surtel, Boris Herrmann et Gwénolé Gahinet est passé devant le point virtuel de fin du troisième jour de mer de Banque Populaire lors de son record victorieux.

Ce matin, on peut estimer autour de 8 à 9 heures l’avance d’IDEC SPORT sur Banque Populaire. C’est beaucoup après seulement trois jours de mer. Sachant qu’en ce moment le rythme d’IDEC SPORT est de couvrir en moyenne 715 milles par jour et qu’il ne reste que 1000 milles pour atteindre l’hémisphère sud, il est plus que probable désormais que le record Ouessant Equateur (5 jours, 15 heures) va être amélioré… et probablement de beaucoup.

En bref.-

. Le record du tronçon Ouessant-Equateur – détenu lui aussi par Loïck Peyron et son équipage sur Banque Populaire V depuis le 27 novembre 2011 – est de 5 jours, 14 heures, 55 minutes et 10 secondes.

A 7h00 ce mercredi 25 novembre 2015, IDEC SPORT naviguait à 32,9 nœuds par 17°32 Nord et 26°59 ouest, soit 90 milles dans l’ouest du Cap Vert. Cap  au sud  (201°). Avance sur le chrono à battre : 227 milles. 

739fbdb9b7d9965018b17494cf73410f***

Send this to a friend