Magnifique tout droit vers le sud des hommes de Francis Joyon. IDEC SPORT a regagné la bagatelle de 150 milles cette nuit ! Après seulement deux jours de mer, le grand trimaran rouge est déjà aux Canaries. Avec 70 milles d’avance sur le record à battre.

C’est une histoire d’empannage unique terriblement payant. Le changement d’amures d’hier au large de Gibraltar, quand IDEC Sport est passé de tribord à bâbord amures, se transforme en jackpot trois étoiles. Car depuis, sous grand gennaker,  le commando de Francis Joyon glisse plein sud à 30 nœuds. Droit vers le but les milles défilent, défilent, défilent….

First aerial images of IDEC SPORT maxi trimaran, skipper Francis Joyon and his crew, training off Belle-Ile, Brittany, on october 19, 2015 - Photo Jean Marie Liot / DPPI / IDECA tel point que le bilan de la nuit est exceptionnel : IDEC SPORT a échangé 80 milles de retard sur le chrono à battre hier soir à 20h30 contre… plus de 70 milles d’avance ce matin à 7h00 !

150 milles gagnés cette nuit !

Un gain de 150 milles en une seule nuit. Pas de contre-bord pour le moment. Des vitesses de l’ordre de trente nœuds. Pas ou peu de manœuvres à faire. La vie à bord qui s’améliore en même temps que la température au grand large du Sahara… Tous les feux sont au vert pour Francis Joyon, Bernard Stamm, Alex Pella, Clément Surtel, Boris Herrmann et Gwénolé Gahinet.

On comprend mieux ce matin pourquoi Francis et son routeur hollandais Marcel Van Triest disaient que la fenêtre météo était « quasi idéale pour ce qui concerne le tronçon du départ à l’équateur ». Elle l’est. A titre de comparaison, à ce stade du record, Banque Populaire V avait déjà du empanner à quatre reprises, donc faire des bords « en travers de la piste ». IDEC SPORT, lui, a l’occasion de plonger tout droit en ayant une VMG (vitesse efficace vers le but) proche de 100% en quasi permanence. Cela fait une énorme différence. On imagine très bien le sourire tranquille de Francis Joyon ce matin, en observant ces quelques chiffres spectaculaires.

En bref.-

A 7h00 ce mardi 24 novembre 2015, IDEC SPORT naviguait à 32,5 nœuds par 28°05 Nord et 21°03 ouest, soit 270 milles par le travers des Canaries. Cap  au sud  (192°). Avance sur le chrono à battre : 71,1 milles.

  • en
f290e54ba619da047be4e7e0d4d1c297MMMMMMMMMM

Send this to a friend