Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipages entament les toutes premières heures de leur tentative pour battre le record du Trophée Jules Verne. IDEC SPORT a coupé la ligne de départ de Ouessant dans la nuit, à 3h 02 minutes et 22 secondes heure française ce dimanche 22 novembre 2015. Ils sont en train de mettre la première centaine de milles dans leur sillage.

« L’objectif principal des deux premiers jours de course sera surtout d’éviter de casser quelque chose, car la mer ne sera pas facile. La prudence sera de mise. » Francis Joyon prévenait juste avant de quitter le ponton de Brest : dans une mer désordonnée après le passage de deux coups de vent successifs, il fallait d’abord faire le gros dos. Et prendre cette fameuse fenêtre météo susceptible d’engendrer un temps record à l’équateur – autour de 5 jours – mais qui offre surtout une bonne probabilité d’enchaînement favorable (estimée à 50% par Joyon) pour avaler ensuite l’Atlantique Sud. Pour mémoire le record sur ce premier tronçon Ouessant-Equateur est détenu par Banque Populaire en 5 jours 14 heures et 55 minutes et il pourrait bien être battu…

Accélération à prévoir

Les conditions très musclées et délicates pour aller se positionner à proximité de la ligne sont maintenant dans le sillage. Le vent s’est beaucoup calmé sur Ouessant (où on avait enregistré des rafales à plus de 50 nœuds hier) et les vitesses sont pour l’instant souvent comprises entre 17 et 25 nœuds. Ces conditions ne vont pas durer : on attend 30 nœuds de vent dans les heures qui viennent sur le golfe de Gascogne et IDEC SPORT pourra alors allonger la foulée.

D’ailleurs, à 8h ce dimanche matin, IDEC SPORT accélérait nettement, avec des pointes à plus de 30 noeuds. Francis Joyon et ses cinq hommes d’équipage sont désormais au grand large, 200 milles dans l’ouest de l’estuaire de la Loire. Sur une trajectoire quasi identique à celle de Loïck Peyron, IDEC SPORT file vers le cap Finisterre. Les chiffres ne sont guère significatifs pour le moment, mais l’essentiel est là : l’aventure commence !

En bref : Pour battre le record du Trophée Jules Verne, IDEC sport devra être de retour avant le le 6 janvier 2016 à 15 heures 44 minutes 15 secondes TU.

  • en
et, felis mattis nec id ut neque. accumsan adipiscing

Send this to a friend