A l’occasion du départ imminent de l’équipage de Francis Joyon autour du monde à la conquête du record du Trophée Jules Verne, une série web TV originale est lancée. Le premier épisode est en ligne dès aujourd’hui. Il est logiquement consacré à « Francis ».

« Quand faut y aller, faut y aller. » Dans ce tout premier épisode de la nouvelle web-série d’IDEC Sport, Francis Joyon apparaît d’une fidélité sans faille à sa réputation : calme, serein, économe en mots et… déterminé. « Un fauve gentil » dit la voix off visiblement impressionnée par le plus célèbre natif de Droue-sur-Drouette. Pas d’océan dans ce village de 222 habitants (Eure-et-Loir) qui, voilà quelques décennies, vit pourtant naître ce Francis Joyon devenu le marin solitaire le plus rapide autour du globe. « Il y avait un petit cours d’eau et j’ai eu envie d’aller voir plus grand, ça menait à la mer… » Dans quelques jours ou semaines, quand la fenêtre météo voudra bien s’ouvrir, « la mer », ce sera l’Atlantique, l’océan Indien, puis le Pacifique… et de nouveau l’Atlantique. Autour du monde. Sans escale. En équipage. Par les trois caps. L’aventure ultime…

Rappel :
En 30 épisodes diffusés avant et pendant le Trophée Jules Verne, cette nouvelle web-série a l’ambition d’élargir le champ de l’aventure en faisant appel à des témoignages inédits de grands acteurs du sport, mais aussi de la société civile et de la science. Parmi les grands témoins annoncés, on retrouvera par exemple les frères Peyron, mais également des artistes, des chercheurs, des directeurs et directrices de musées, des sémiologues, des personnalités des sciences humaines. On y trouvera encore les témoignages de spécialistes de l’écologie, à commencer par Nicolas Hulot. Mais il sera loin d’être le seul à apporter un éclairage inédit sur cette grande aventure planétaire. Tous donneront du sens à cette nouvelle quête menée par Francis Joyon à bord de son nouveau trimaran ultime : IDEC SPORT. Parce tout le monde a besoin de rêver et d’élargir son champ de vision, dans le sillage des grands exploits maritimes ; pas seulement les spécialistes de ce sport hors normes, pas seulement les chercheurs d’adrénaline à haute vitesse.

Visionner le premier épisode : cliquez ici

 

  • en
ultricies adipiscing tempus porta. mattis ipsum leo. ut sed Donec

Send this to a friend