A 5h08 ce matin heure française, Loïck Peyron a remporté cette Route du Rhum en améliorant légèrement le record de l’épreuve, porté à 7 jours et 15 heures. Chapeau ! Tous les autres trimarans Ultimes sont encore en mer, dont Francis Joyon qui se bat avec des conditions instables. L’arrivée d’IDEC SPORT en Guadeloupe est prévue demain mardi.

Pour Francis Joyon, le cap des 500 derniers milles à parcourir avant l’arrivée en Guadeloupe va tomber dans quelques heures, ce lundi après-midi. Une distance qui correspond peu ou prou à une grosse journée de mer (440 milles parcourus hier). Le maxi trimaran IDEC SPORT devrait donc couper la ligne d’arrivée en Guadeloupe dans la journée de demain mardi, probablement au classement qu’il occupe ce matin, à savoir la 6eplace. Au moment où l’on boucle ces lignes, la deuxième place est promise au géant Spindrift 2 de Yann Guichard. Et il est peu probable que la dernière marche du podium échappe à Sébastien Josse sur son MOD70 Edmond de Rothschild.

Les écarts sont en effet relativement importants maintenant et sauf grosse surprise, avarie de dernière minute ou énorme dévent sous l’archipel, il est peu probable que la hiérarchie soit réellement bousculée. Francis Joyon doit néanmoins se méfier d’un éventuel retour de Yann Eliès (7e), car il devra s’acquitter d’un rond dans l’eau de deux heures en arrivant sur la Guadeloupe. Cette pénalité lui est infligée par le Jury de la course pour avoir très légèrement « mordu » le DST de Ouessant. En toute bonne foi, puisqu’à ce moment-là le skipper d’IDEC SPORT n’avait plus d’électronique et traçait sa route à la main sur une carte papier, à l’ancienne. Deux heures de parcours en plus ne changeront pas grand chose à l’histoire. Ce qui compte désormais est de bien finir le boulot, dans un alizé instable et donc exigeant pour les pilotes de multicoques. En outre, il faudra se souvenir que mener seul ce genre de bateau à travers l’Atlantique est déjà un exploit en soi. Ne pas oublier non plus que Francis Joyon poussera demain pour la deuxième fois la porte du cercle très fermé des navigateurs ayant bouclé la Route du Rhum en moins de 10 jours. Avant l’arrivée de Loïck Peyron ce matin, ils n’étaient que huit marins a avoir déjà réussi cet exploit : Alain Gautier, Yvan Bourgnon, Michel Desjoyeaux, Thomas Coville, Pascal Bidégorry, Lionel Lemonchois, Franck Cammas et… Francis Joyon.

Cela donne une idée de la performance, même si – évidemment – on aurait aimé voir le recordman autour du monde sur le podium de cette dixième Route du Rhum. Mais on ne peut pas gagner à tous les coups !

Repères :

Au pointage de 9h ce lundi 10 novembre, Francis Joyon est classé 6e. Il navigue par 17°43 Nord et 52°59 Ouest, à 558 milles de l’arrivée à Pointe à Pitre. Cap : 219°. Vitesse : 25 nœuds.

 

Pointage du 10 novembre à 9h

1. Loïck Peyron – Banque Populaire – vainqueur. Arrivé à 5h08 HF en 7 j 15h 08’32’’

2. Yann Guichard – Spindrift 2 – à 126 milles de l’arrivée

3. Sébastien Josse – Edmond de Rothschild – à 291 milles de l’arrivée

4. Sidney Gavignet – Musandam Oman Sail – à 362 milles de l’arrivée

5. Lionel Lemonchois – Prince de Bretagne – à 390 milles de l’arrivée

6. Francis Joyon – IDEC Sport – à 558 milles de l’arrivée

7. Yann Eliès – Paprec Recyclage – à 640 milles de l’arrivée

8. Thomas Coville – Sobeo  – ABD

venenatis, commodo dictum ultricies amet, ut

Send this to a friend