Tandis que Loïck Peyron et Yann Guichard s’échappent en tête, Francis Joyon, toujours à la recherche des alizés, occupe ce jeudi matin la cinquième place de la Route du Rhum. Malgré des gros soucis d’informatique et une avarie de safran, le skipper d’IDEC SPORT n’a certainement pas dit son dernier mot alors que s’engage une bagarre avec Lionel Lemonchois et les MOD70 pour accrocher la troisième place.

Cette bulle anticyclonique au large de Madère aura coûté cher à Francis Joyon et aux six autres poursuivants de Loïck Peyron qui a été le seul à s’en extirper dès mercredi matin. Depuis, Peyron touche les alizés et ne cesse d’accroître son avance à bord du maxi trimaran tenant du titre de la Route du Rhum. Seul Yann Guichard a réussi à s’échapper à son tour des zones de hautes pressions hier après-midi. Pour les autres, c’est encore compliqué et il faut envoyer des empannages bien placés pour enfin bénéficier des alizés. Au pointage de 8h ce jeudi matin, Francis Joyon occupait la cinquième place, à 412 milles du leader mais à 5 petits milles de son concurrent le plus direct, Sébastien Josse, 4e. Mais connaissant le skipper d’IDEC SPORT, on imagine qu’il regarde plus loin et pense surtout à gravir un échelon de plus pour accrocher le podium provisoire. Ce matin, Lionel Lemonchois, 3e, est à 95 milles. Sachant qu’il reste plus de 2000 milles à parcourir, le retard n’a rien de rédhibitoire…

Aliquam eleifend diam id vulputate, felis id, in et, vel, elementum

Send this to a friend