Ce mardi 25 mars, Francis Joyon Patrice Lafargue (Président du Groupe IDEC) et Jean-Louis Da Costa (directeur de communication de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière), ont présenté la Route de l’Amitié, nouveau record entre Bordeaux et Rio

Francis Joyon, skipper du maxi-trimaran IDEC :

«La Route de l’Amitié sera le tout premier record entre l’Europe et l’Amérique du Sud. La fenêtre pour partir sera relativement courte, à peu près deux semaines. Ce parcours d’environ 5 000 milles ne s’annonce pas simple, il comporte pas mal de pièges. Il faudra en effet gérer la délicate sortie du Golfe de Gascogne, bien négocier l’anticyclone des Açores puis le Pot-au-Noir, souvent plus étendu aux mois d’avril-mai qu’en hiver. L’arrivée à Rio de Janeiro promet également d’être complexe car les prévisions météo sont souvent aléatoires dans cette zone. C’est un parcours intéressant. J’aurai à cœur de réaliser un bon temps de référence pour motiver mes éventuels successeurs qui, j’en suis persuadé, seront nombreux à s’attaquer à cette Route de l’Amitié entre la France et le Brésil. J’ai le soutien de nombreuses personnalités , mais leur présence sera symbolique et ils ne pourront malheureusement pas m’aider à manœuvrer ! (rires) ! »

Patrice Lafargue, Président du Groupe IDEC :

« Plutôt que s’attaquer à des records existant, nous voulions faire quelque chose de différent, ouvrir une nouvelle route maritime qui associe des valeurs humaines et sportives. Cette idée de record entre la France et le Brésil nous est apparue assez rapidement. »

Jean-Louis Da Costa, directeur de la communication de l’ICM :

« L’institut du Cerveau et de la Moelle épinière est heureux d’écrire une nouvelle page aux côtés de Francis Joyon à l’occasion de la Route de l’Amitié entre la France et le Brésil. L’ICM, qui réunit 600 chercheurs dans 22 000 m2de laboratoires, travaille pour un enjeu majeur : comprendre et traiter les maladies et les traumatismes du système nerveux. Les troubles neurologiques affectent près d’un milliard de personnes dans le monde aujourd’hui. Et avec le vieillissement de la population, ce chiffre va encore augmenter. Il faut en effet savoir qu’une fille sur deux qui naît aujourd’hui sera centenaire. Le travail de l’ICM est donc crucial et je remercie Francis Joyon et le Groupe IDEC qui nous soutiennent dans cette grande cause. »

non consectetur Praesent accumsan Praesent ipsum sit sed suscipit ut leo.

Send this to a friend