Tout neuf ou presque, IDEC ! « Nous n’avons pas fait uniquement de la cosmétique ! Tout ce qu’il y a sous les peintures a été revu aussi et corrigé au besoin ». Francis Joyon est d’humeur joyeuse en ce début septembre : son fidèle trimaran est fin prêt à voguer vers d’autres aventures, après deux mois d’un chantier d’été plus que complet.L’homme aux quatre records explique : « nous avons accompli un vrai travail de fond sur le bateau. Toute la coque a été sondée pour déterminer si le carbone avait souffert et si oui à quels endroits. Idem pour la structure. Nous avons réglé plusieurs problèmes, notamment sur l’étanchéité de la carène qui présentait par endroits des cloques ou de micro pénétrations d’eau de mer. Nous avons travaillé aussi sur le câblage, sur le gréement… tout cela en plus de l’entretien courant, du remplacement des pièces d’usure et de toutes les vérifications habituelles dès que le bateau est au sec. »Une fois ce travail de fond réalisé, IDEC a eu droit d’une part à des voiles neuves (GV et solent) – « les autres étaient d’origine et commençaient à avoir quelques milles au compteur », sourit Francis – et d’autre part à une vraie cure de jouvence : peinture, stickers et déco refaits à neuf. La météo de l’été s’est avérée idéale pour ce genre de travaux : « la peinture séchait vite! » Résultat : IDEC est comme neuf dans sa nouvelle livrée. Francis confirme : « le bateau est très agréable à regarder ! »Le regarder, l’admirer… ils seront quelques milliers à avoir ce privilège à la fin du mois : du 27 au 30 septembre, Francis Joyon sera en effet avec son grand trimaran à Toulon, pour les Voiles de Légende. Le premier marin à détenir simultanément les quatre plus grands records en solitaire participera à des opérations de relations publiques pour son partenaire IDEC. Il viendra aussi saluer en mer le départ de la Tall Ships Regatta, la course réservée aux grands et magnifiques bateaux classiques. « Je pars la semaine prochaine pour ce long convoyage vers la Méditerranée » explique Francis Joyon, « j’emmènerai quelqu’un avec moi, probablement Christophe Houdet ».Le programme sportif du maxi trimaran IDEC et de Francis Joyon n’est pas encore décidé. Mais si une fenêtre se présentait juste après le départ de la Tall Ship Regatta, il n’est pas impossible que le marin trinitain et sa flèche rouge s’attaquent au record de la traversée de la Méditerranée, entre Marseille et Carthage. C’est une éventualité, en aucun cas une certitude car Francis doit être revenu assez tôt en Bretagne.A suivre …

ipsum vel, ut ut dolor. ultricies mattis

Send this to a friend