Jean-Yves Bernot, le routeur de Joyon, explique : « ce qu’on recherche c’est du vent de sud-ouest soutenu – mais pas au-delà de 30 noeuds – et une mer plate… Mais pour le moment, il n’y a pas d’ouverture à attendre dans les jours qui viennent. Et puis, si Francis partait maintenant, il se retrouverait avec du vent d’Est pour l’arrivée en Europe. Ce qui n’est pas franchement idéal quand on fait une tentative d’Ouest en Est ! » En d’autres termes, la situation météo actuelle impliquerait une arrivée face au vent… ce n’est pas l’allure préférée des bateaux à voiles.Wait and see.

ultricies Phasellus ipsum ut at Aenean suscipit mi, libero risus Praesent

Send this to a friend