48 heures après son brutal chavirage survenu lundi matin, quelques heures seulement après le franchissement de la ligne de départ de sa tentative contre le record de la traversée de l’Atlantique, Francis Joyon, sain et sauf malgré une belle frayeur, a pu participer cette nuit aux opérations de prise en remorque de sa plateforme retournée. Le mât, brisé en deux parties, a cependant été récupéré, ainsi que le reste du gréement afin de libérer le trimaran et permettre le remorquage. Le lent convoi a fait route toute cette nuit à petite allure vers la pointe nord de Long Island au large de New-York. Il vient d’ atteindre en ce milieu d’après midi (heure française) le petit port de Montauk où une grue a été réservée afin de permettre le retournement du bateau.

risus leo. risus. libero suscipit sem, quis, porta.

Send this to a friend