Le compte à rebours aura alors été déclenché par les officiels du World Speed Sailing Record Council et Francis devra tenir sur la route la plus directe les près de 22 noeuds de vitesse moyenne pour espérer effacer le temps « canon » de Thomas Coville réalisé en juillet 2008 sur Sodebo, en 5 jours, 19 heures 30 minutes et 40 secondes.Satisfait des réparations effectuées sur les bras de liaison bâbord du trimaran par Christophe Houdet en milieu de semaine, Francis part avec un capital confiance intact et surtout, avec une motivation surmultipliée par la déconvenue du faux-départ du début de semaine. On se souvient que la fenêtre espérée lundi dernier s’était brutalement refermée, contraignant Francis à effectuer un périlleux « aller et retour » depuis la marina de Gateway jusqu’à l’embouchure du grand fleuve américain, épisode scandé par la malencontreuse collision avec une bouée de chenal ayant occasionné les dégâts sus mentionnés.Si les grands records de cette traversée de l’Atlantique Nord ont majoritairement été établis en début d’été, cette fin de mois d’août semble présenter d’intéressantes configurations. Au cas où l’opportunité qui se présente lundi matin à Francis ne devait pas s’avérer payante à moyen terme, une nouvelle « fenêtre » semble se dessiner pour le jeudi 25 aout. Francis Joyon, détenteur du record du tour du monde à la voile en solitaire ne semble pas décider à attendre jusque là. Il mettra toute son immense énergie dans l’exploitation de l’opportunité qui se présente à lui dès ce week end.

Aliquam ut elit. felis fringilla sem, Praesent massa

Send this to a friend