Francis Joyon est un métronome : comme prévu il a franchi le Cap Vert cette nuit, en passant à l’est de l’Archipel, côté continent africain. L’alizé d’est-nord-est lui a permis de tenir des moyennes supérieures à 20 noeuds et il a pu engranger une journée de nouveau largement supérieure à 400 milles parcourus. Tant et si bien que vers 3h du matin heure française, le pilote du maxi trimaran IDEC a empanné au large de Dakar pour faire désormais un cap clairement orienté au sud-ouest. Et désormais franchement au-dessus de la route directe donc.L’équateur dimanche ?Pourquoi ce « virage »? L’explication est simple, c’est Francis Joyon qui la livrait lui-même hier au téléphone satellite : « il vaut mieux franchir le pot au noir entre 25 et 27 degrés ouest, où la zone de convergence intertropicale est beaucoup moins épaisse et moins active qu’à l’est. » Voilà donc pourquoi le grand trimaran rouge a mis le clignotant à droite, pour s’en aller chercher ce « way point » (point de passage) où les affres du pot – calmes qui alternent avec des vents violents, grains etc.. – sont moins sévères. Francis devrait attaquer cette zone dès demain samedi et prévoit d’ores et déjà un passage de l’équateur dans la foulée, probablement dimanche.Cela donnera un temps de passage à l’équateur de l’ordre de sept jours et demi… soit très exactement ce qu’avait annoncé Francis Joyon avant son départ de Port Louis, samedi dernier. Un métronome, vous dit-on…Repères :La Mauricienne, record en solitaire France-Ile MauriceDépart : Port Louis (Bretagne)Arrivée : Port Louis (Ile Maurice)Distance orthodromique : 8 000 millesFrancis Joyon a bord du maxi trimaran IDEC est parti voilà 6 jours, le samedi 17 octobre 2009 à 12h50’16 ». A 11h30 ce vendredi, IDEC naviguait à une vitesse moyenne de 22 noeuds par 13°07 Nord et 22°24 ouest, à 5920 milles de l’arrivée à l’île Maurice.

diam sit pulvinar libero Sed id, Donec porta. Aliquam id

Send this to a friend