« Bravo Thomas, si la victoire n’a pas été au rendez-vous, il s’en est fallu de peu, et surtout, tu as su vaincre toutes les difficultés et tous les risques qui font le charme d’un tour du monde en multicoque et en solitaire. C’est en soi un vrai succès : bienvenue au club des fous de multi autour de la planète sans escale : seulement 3 membres pour le moment avec Ellen ! J’ai suivi ton trajet, sans jamais douter que tu pouvais rattraper ton retard, car le détour que tu as dû faire à la descente de l’Atlantique serait compensé par les vents contraires que j’avais rencontré à la remontée de celle-ci. C’est passionnant de voir que sur un trajet aussi long, les moments météo favorables se compensent et arrivent à s’équilibrer ! »Francis Joyon

vel, dolor adipiscing ut in commodo

Send this to a friend