L’avance virtuelle sur la position référence du trimaran d’Ellen Macarthur à ce point du parcours est passée en quelques heures de 821 milles à 730 milles ce matin. Mais le flux de secteur Nord espéré par le marin de Locmariaquer en bordure occidentale de l’anticyclône de sainte Hélène, et qui pousse actuellement à grande vitesse les leaders de la Barcelona World Race (Monocoques Imoca), semble s’établir et ouvrir la route du multicoque vers les régimes perturbés du grand Sud. Avec 16,5 noeuds de vitesse moyenne ces dernières 4 heures, IDEC retrouve des allures plus en rapport avec son potentiel. Cap au Sud Sud Est, Joyon va toute la journée s’évertuer à glisser autour puis sous les zones de haute pression de l’anticyclone centré sur l’archipel de Tristan da Cunha (37° S)…

porta. Phasellus adipiscing consequat. ipsum Donec sit vulputate,

Send this to a friend