Francis Joyon et IDEC, après une douzaine d’heures hésitantes qui ont vu les vitesses du géant chuter radicalement, ont repris leur marche en avant cap au Sud Sud Est vers la pointe australe du continent Africain. Francis semble ce soir en avoir terminé avec la délicate zone de transition abordée hier après-midi. Le vent de secteur Nord lui offre désormais un angle de vent et une allure portante très appréciée du plan Irens/Cabaret qui glisse depuis la mi-journée à plus de 21 noeuds sur la route! L’écart virtuel avec les temps réalisés en 2005 par Ellen Macarthur repart du même coup à la hausse et la route plus orientale suivie par Francis va participer à cette nouvelle augmentation des milles nautiques en faveur du multicoque géant IDEC.

consequat. felis risus. elit. adipiscing efficitur. Aenean ut pulvinar velit, id quis

Send this to a friend