IDEC a encore engrangé à un rythme impressionnant depuis hier après-midi : le grand trimaran rouge possède ce matin à 7h la bagatelle de 658 milles d’avance sur le temps de référence d’Ellen MacArthur. Une avance doublée en seulement 36 heures! Par 25°44 de longitude Ouest, Francis Joyon n’est plus qu’à quatre degrés de l’équateur (4°25’Nord).Mais le coup de frein annoncé hier par le navigateur trinitain engagé à a poursuite du record du tour du monde en solo est en train de se produire, dans ce qui semble fort correspondre aux prémices du Pot au Noir. Depuis 4h ce jeudi matin, IDEC a ainsi été freiné dans sa progression, avec des vitesses tombant en dessous de 20 neuds, puis en dessous de 15 noeuds. Les « choses plus compliquées » évoquées par Francis Joyon hier sont en train de se préciser. Combien de temps va durer ce passage de la zone de convergence intertropicale, réputée pour ses trop grands calmes et ses violents grains? C’est toute la question des 48 heures à venir. Rappelons que sur ce segment Brest/Equateur, Ellen MacArthur avait mis 8 jours et 18 heures. Francis Joyon, lui, bouclera son sixième jour de course à 11h05 ce matin et possède donc plus d’une journée d’avance sur ce temps intermédiaire. Mais il rappelait aussi hier que le Pot au noir pouvait « entièrement remettre en cause cette belle avance »…

risus eget accumsan leo. at ut dolor. amet, felis mattis efficitur.

Send this to a friend