« Bien sûr, il y a un peu de stress dans l’air » avoue d’un ton toujours aussi placide Francis Joyon. « La mise à l’eau d’un bateau est un moment important aux yeux des marins. Ce n’est pas encore le baptême, instant symbolique qui aura lieu en septembre, mais la fin d’une longue complicité avec toute une équipe de concepteurs et de constructeurs, de Nigel Irens et Benoit Cabaret, à chaque ouvrier dirigé par Samuel Marsaudon. « Les derniers raccords de peinture occupent encore ce soir quelques personnes. L’accent est surtout mis sur la finalisation de l’électronique embarquée et de l’accastillage. Francis met jusqu’au dernier moment la main à la pâte, posant inlassablement son regard sur son grand trimaran au profil novateur, où transpirent cependant ici et là quelques aspirations techniques propres au seul Francis Joyon… Révélation de ce nouveau géant océanique, demain, mardi 19 juin à 11h00, devant la base des sous-marins, à Lorient !

lectus tempus id, ut commodo sem, leo porta. justo in fringilla et,

Send this to a friend