NOUVEAU RECORD A L’ENTREE DU PACIFIQUE POUR IDEC SPORT

L’équipage de Francis Joyon est entré ce samedi matin dans le Pacifique. Avec à la clé le tout nouveau record de l’Indien en cours d’homologation par le WSSRC : 6 jours 23 heures et 4 minutes ! Aucun bateau n’était descendu sous les… 8 jours. Ce nouveau chrono canon fait suite logiquement au record sur la portion Aiguilles/Leeuwin raflé jeudi soir.

Record 1Après le record entre le cap des Aiguilles, à la pointe de l’Afrique du Sud, et le Cap Leeuwin – au sud de l’Australie – en 5 jours, 11 heures et 23 minutes, l’équipage de Francis Joyon a franchi ce samedi 12 décembre, celle du cap Sud en Tasmanie à 10h21 TU (11h21 HF).  IDEC SPORT est donc le nouveau propriétaire du record de tout l’océan Indien (Aiguilles/Tasmanie) en un temps époustouflant : 6 jours, 23 heures et 4 minutes, en cours d’homologation par le World Sailing Speed Record Council (WSSRC), l’organisme international chronométreur officiel des records à la voile.

IDEC SPORT pulvérise ainsi de plus d’une journée (1 jour, 5 heures et 31 minutes) le record établi par Spindrift, moins de deux heures plus tôt !  L’équipage de Yann Guichard est en effet passé à cette même longitude à 9h39 heure française ce même samedi matin 12 décembre, en 8 jours et 4h35 ‘ sur ce tronçon.

Seuls au monde sous 7 jours…
IDEC SPORT est le seul voilier à être descendu sous les 6 jours (moins de 5 jours et demi) entre l’Afrique du Sud et l’Australie, mais il est également le seul voilier à avoir mis moins de 7 jours à traverser l’intégralité de l’océan Indien !

Voilà pour les chiffres, très impressionnants et qui traduisent une fois de plus la justesse d’une trajectoire à la fois très sud – donc glaciale mais très directe –  et très rapide. « Là oui on est à 40 nœuds » témoigne tranquillement Francis Joyon ce matin, pas mécontent de ces chronos records à répétition qui s’affichent sur les répétiteurs du grand trimaran rouge. « C’est forcément très motivant, on a vraiment un super bateau et un super équipage. »

DSC_9103Et maintenant le Pacifique !
Alors qu’ils entraient dans la nuit après un joli moment de direct en visio-conférence sur une grande chaîne française d’information en continu ce matin, les marins d’IDEC SPORT étaient à fond encore et toujours, sous Grand Voile haute et J2. Bernard Stamm explique : « on a encore un cran supplémentaire de voilure à mettre devant au cas où. Le vent adonne mais on est toujours sur des angles portant très rapides ». Un coup d’œil sur les chiffres pour confirmer : moyennes à 35 nœuds, pointes à 40 nœuds… et des rythmes quotidiens supérieurs à 800 milles nautiques ! La chevauchée fantastique n’en finit plus de payer. « Ce sera peut-être moins évident sur le Pacifique » tempère Francis Joyon « car d’ici quelques jours il y aura peut être une transition pas évidente à négocier. Les routages nous imposeraient alors soit de remonter vers le nord, soit de faire une route très Sud, peut-être par 60°. Bon, on connaît ça maintenant les routes glaciaires mais on n’ira peut-être pas jusque-là tout de même ! » Et le skipper d’IDEC SPORT de partir dans un grand rire….

La cible désormais, c’est le fameux cap Horn, tout là-bas de l’autre côté du Pacifique. Pourrait on y être en une dizaine de jours, soit le doubler aux environs du 31e jour de mer seulement ? Wait and see… la performance est déjà extraordinaire. « Etre à égalité avec Loïck en entrant dans le Pacifique est déjà quelque chose qu’on n’imaginait pas forcément avant le départ » rappelle Francis Joyon.

En bref.-
Les deux chronos records d’IDEC sur l’océan Indien :
. Cap des Aiguilles / Cap Leeuwin : 5 jours, 11 heures, 23 minutes. Record précédent Banque Populaire V-Loïck Peyron en 6 jours 0h et 07 minutes
. Cap des Aiguilles / Tasmanie : 6 jours, 23 heures, 04 minutes. Record précédent ce même samedi 12 décembre 2015 : Spindrift 2-Yann Guichard en 8 jours 4 heures 35 minutes. En cours d’homologation par le WSSRC.