LE TOUT DERNIER BORD !

IDEC SPORT a empanné à proximité de l’Irlande cette nuit. C’était la dernière grande manœuvre de ce Trophée Jules Verne. Cap droit sur la ligne maintenant ! Francis Joyon et ses hommes sont attendus à Brest ce soir.

C’est fait : comme annoncé, IDEC SPORT a empanné tôt ce matin, 130 milles dans le sud-ouest de l’Irlande. Francis Joyon et

ses cinq hommes d’équipages sont désormais en route directe vers la ligne d’arrivée entre Ouessant et le cap Lizard. C’est « la voie express vers Brest » qu’annonçait dès hier midi Gwénolé Gahinet. Devant les étraves du grand trimaran rouge, il y a désormais moins de 300 milles à couvrir pour venir d’abord couper cette fameuse ligne d’arrivée, puis retrouver les terriens à Brest même.

A Brest en fin de journée

First aerial images of IDEC SPORT maxi trimaran, skipper Francis Joyon and his crew, training off Belle-Ile, Brittany, on october 19, 2015 - Photo Jean Marie Liot / DPPI / IDEC

La nuit dernière, malgré la mer forte les hommes d’IDEC SPORT ont navigué à 30 nœuds et même signé une journée encore remarquable à plus de 650 milles parcourus. Les retrouvailles avec les marins sont confirmées pour le début de soirée, voire la fin d’après-midi selon la moyenne que la mer autorisera. Si celle-ci est de 25 nœuds – comme en ce moment – cela pourrait être aux environs de 19h. A affiner évidemment suivant la vitesse qui pourra être atteinte, sachant que le vent est un peu plus faible à proximité des côtes bretonnes qu’au large.

Mais peu importe après tout. Ils arrivent et c’est bien tout ce qui compte après 47 jours de mer ! Le record du bateau (48 jours 7 heures) sera battu et sauf pépin de dernière minute, IDEC SPORT va monter sur le podium des trois tours du monde à la voile les plus rapides de l’histoire. Ce ne sera pas volé.