IDEC-SPORT FAIT DEMI-TOUR ET RENTRE A BREST

Francis Joyon, en plein accord avec son équipage et son routeur à terre Marcel van Triest, a décidé ce matin d’interrompre sa tentative contre le record du tour du monde à la voile, le Trophée Jules Verne. Il fait demi-tour et rentre à Brest pour y attendre de nouveau une fenêtre plus favorable et plus propice à un nouveau départ.

Un pot au noir particulièrement actif, large et en déplacement constant sur la route du maxi-trimaran IDEC SPORT empêche Francis Joyon et ses hommes d’espérer connecter efficacement avec les systèmes dépressionnaires d’Atlantique sud, propices à réaliser un temps correct à Bonne Espérance, et à les mettre dans les meilleures dispositions pour espérer battre le record de Banque Populaire V.


IDEC SPORT regagne donc la Bretagne et Brest que Francis Joyon espère rallier le week-end prochain. Il entamera sans attendre une nouvelle phase de stand by, prêt à s’élancer de nouveau pour une nouvelle tentative.
« Entre grains d’une violence inouïe, et des longs moments totalement déventés, j’ai beaucoup réfléchi hier avant de poser la question à Marcel van Triest sur l’opportunité de poursuivre notre tentative » explique Francis. « Il s’avère qu’avec ce retard imprévisible pris à l’équateur, nous ne serons pas en mesure d’accrocher les dépressions en formation du côté du cap Frio, au large du Brésil. En continuant notre route, nous risquions fort de nous présenter à Bonne Espérance avec un retard insurmontable… »


« … Nous ne renonçons pas. La possibilité de faire demi-tour fait partie de ce genre de défi, et nous l’avions évoquée dès notre départ de Brest le week-end dernier. Nous allons de nouveau traverser les zones à grains du pot au noir pour rallier Brest dimanche prochain, et débuter un nouveau stand by. »