IDEC SPORT A L’EQUATEUR

Francis Joyon et ses 5 hommes d’équipage devraient franchir l’équateur ce matin. La ligne de partage entre les hémisphères s’est fait longuement désirer, la faute à un pot au noir particulièrement et inhabituellement vaste en cette partie ouest, et qui a glissé, sous la forme d’une vaste bulle déventée sur la route du Maxi Trimaran IDEC SPORT, contraint à chercher loin dans l’ouest, à hauteur de Fortaleza dans le Nord Est Brésilien, une porte de passage. « Nous surveillons les images satellites pour trouver le meilleur passage « explique ce matin Sébastien Audigane. « Nous approchons de l’équateur. Il fait très chaud et le ciel est plein d’étoiles. Nous pensons tous à la dernière ligne droite vers Ouessant avec une espèce d’excitation. Nous restons néanmoins très concentrés sur la bonne marche de notre fier trimaran… »