Code Vert pour Francis Joyon : Vers un départ demain vendredi !

Le maxi-trimaran IDEC SPORT pourrait se présenter dès demain matin sur la ligne de départ du Trophée Jules Verne à Ouessant.

La décision de prendre, ou non, le départ d’un record aussi exigeant et précis que le Trophée Jules Verne pousse les marins du maxi-trimaran IDEC SPORT, son skipper Francis Joyon et naturellement son routeur à terre Marcel van Triest, à rechercher un compromis acceptable entre chrono idéal à l’Equateur et Bonne Espérance, et les risques encourus en terme de casse matérielle à affronter la dépression en approche de la Bretagne. En stand-by à Brest depuis hier, Francis Joyon, Clément Surtel, Gwénolé Gahinet, Bernard Stamm, Sébastien Audigane et Alex Pella sont fin prêts à appareiller.

De forts vents de secteur nord sont attendus derrière le centre dépressionnaire qui joue avec les nerfs des navigateurs, en progressant d’irrégulière manière vers la pointe de Bretagne. « Partir trop tôt  nous obligerait à perdre un temps considérable dans la pétole au niveau de la ligne de départ à Ouessant, dans l’attente de l’établissement du vent de nord » explique Francis Joyon. « Nous devrions ensuite gérer une mer infernale, dangereuse pour le bateau. Nous guettons donc le moment favorable en terme d’état de la mer associé à l’arrivée de la dépression. »

Cette journée de jeudi va ainsi voir se multiplier les échanges entre Marcel van Triest et Francis Joyon, avec un passage possible de ligne de départ dès 06 heures demain matin.

Prochain point en fin de journée.